11/04/2005

04.11.2005 _ In Memoriam

Ten years Since the Death of Deleuze


_ from Anaximandrake`s blog link above
04.11.2005
In memoriam
« Silent... leges inter arma. » (Cicéron)
*
« C'est en ce sens que l'amor fati ne fait qu'un avec le combat des hommes libres. » (Deleuze)
« Oui, Deleuze aura été notre grand physicien, il aura contemplé pour nous le feu des étoiles, sondé le chaos, pris mesure de la vie inorganique, immergé nos maigres trajectoires dans l'immensité du virtuel. » (Badiou)

Il y a tout juste dix ans, le 4 novembre 1995, Gilles Deleuze se défenestrait. Il avait soixante-dix ans. En 1969, après avoir mis un point final à sa thèse (publiée sous le titre de Différence et répétition), il est hospitalisé d'urgence. On le découvre tuberculeux et l'on procède à l'ablation d'un de ses poumons. Sa santé se dégrade lentement au fil des années et la fin de sa vie est placée sous la dépendance d'une machine : un respirateur artificiel.Il est évident que le question du suicide de Gilles Deleuze reste un problème qui, de plein droit, fait partie de sa philosophie elle-même. En effet, en passant outre l'interdit spinoziste, il choisira de se retirer de la scène à l'instant de son choix : c'est bien le stoïcisme que ce philosophe vitaliste a choisi face aux forces composées qui s'appropriaient les parties extensives subsumées sous son essence de mode. Mais peut-être la question de sa dernière philosophie s'avère-t-elle, en ces termes, mal posée.... "
___________

And there is this link to
Au Lait
Charko’s Weblog from Tokyo Part II

Mille Deleuze

Posted by Charko on November 11th, 2005 — Posted in Bookreviews, Philosophy
"It has been ten years since the death of Deleuze...."